Moyens de transport à Malte, comment se déplacer sur l’île ?

À propos

Votre arrivée à Malte est proche, vous vous demandez donc sûrement quels sont les moyens de transport à privilégier une fois sur l’île ? Heureusement, il existe de nombreuses solutions pour vos déplacements. L’île étant petite, 27 km dans sa plus grande longueur, il vous sera très facile de vous déplacer d’un point à l’autre sur l’archipel.

L'excursion à Malte préférée des voyageurs

Le bus, le moyen le plus économique de se déplacer sur Malte

Le bus est le moyen de transport le plus économique pour se déplacer à l’intérieur de l’île. Les bus maltais sont également le seul mode de transport en commun sur l’île de Malte, il n’y a ni métro ni tramway à Malte.

Depuis octobre 2022, les transports en commun (bus) sont désormais gratuits sur toute l’île de Malte, mais attention, uniquement pour les résidents. Si vous envisagez de rester sur une longue durée, 2 mois ou plus, il vous faudra demander la carte de bus personnalisée “Tallinja Card personalised” pour bénéficier des transports gratuits. Pour la demander, il vous suffit de pouvoir justifier d’une adresse fixe à Malte. La demande peut se faire en ligne ou sur place auprès de l’un des cinq bureaux de vente. La carte est généralement éditée sous 2 semaines.

Carte de Bus maltaise avec en arrière plan un bus

Pour les voyageurs ou touristes de courte durée, vous pouvez acheter un ticket de bus standard auprès du chauffeur. Celui-ci coûte 1,5 € hors saison, 2 € pendant l’été et 3 € pour le bus de nuit. Essayez autant que possible d’avoir l’appoint, car les chauffeurs n’ont pas toujours la monnaie sur des billets de 10 ou 20 euros. Les bus sont toutefois désormais tous équipés du paiement sans contact. Des cartes à la semaine Explore Card sont également disponibles.

Depuis l’aéroport international de Malte, il vous sera possible de relier n’importe quelle ville, le réseau de bus à Malte permettant de desservir les quatre coins de l’île. Les arrêts sont situés à l’extérieur de l’aéroport, et les titres de transport peuvent être achetés directement auprès du chauffeur de bus ou dans le hall de l’aéroport.

Les Voiture de transport avec chauffeur (VTC), le moyen le plus rapide de se déplacer sur Malte

Sur l’archipel, il existe trois options pour réserver une Voiture de transport avec chauffeur (VTC) : Bolt, Uber et eCabs. Si vous n’envisagez pas les transports en commun, privilégiez un VTC plutôt qu’un taxi, les prix seront moins élevés et le confort supérieur.

Autre avantage et non des moindres, le prix des trajets est défini à l’avance par les applications, donc pas de mauvaise surprise à l’arrivée avec les chauffeurs. Le règlement de la course se fait également automatiquement via l’application.

Bolt

La compagnie de transport estonienne Bolt, est la solution de transport avec chauffeur la plus populaire à Malte et probablement la plus pratique pour se déplacer rapidement sur l’île. Bolt est encore peu connue en France ou Belgique comparée à Uber, mais sur Malte, c’est la compagnie qui possède la plus large flotte de chauffeurs disponible jour et nuit.

Simple, rapide et économique, Bolt fonctionne à l’instar de Uber avec une application qui permet de se géolocaliser et de trouver les chauffeurs à proximité disponibles. Les tarifs sont nettement moins chers qu’un taxi. Le coût du transfert entre l’aéroport de Luqa et les villes de Sliema/St Julians avoisine en général les 15 à 20 €.

Uber

La célèbre compagnie Uber, la plateforme de covoiturage bien connue, a fait son entrée à Malte, apportant une nouvelle concurrence dans le secteur des transports sur l’île. Depuis son lancement, Uber a rejoint le marché maltais, s’ajoutant à des acteurs établis tels que Bolt et eCabs, enrichissant ainsi l’expérience de mobilité pour les résidents et les touristes.

eCabs

eCabs, reconnaissable par leur flotte de véhicules noirs, est une société privée de transport sur Malte, c’est la compagnie historique des VTC à Malte, désormais durement impactée par la venue de Bolt et d’Uber.

eCabs reste une bonne solution pour réserver un transport sur Malte, l’application est pratique et la plateforme d’assistance réactive. eCabs propose également des véhicules adaptés aux personnes à mobilité réduite, des voitures autorisant les animaux de compagnie ou encore des minivans, idéal pour les voyageurs en groupes ou les familles nombreuses.

La location de voiture, le moyen de transport qui offre le plus de liberté

Louer une voiture à Malte est sans aucun doute la solution qui offre le plus de liberté et de flexibilité pour explorer l’archipel. Attention toutefois avant de vous élancer sur les routes maltaises, la conduite est à gauche à Malte (héritage de l’ancienne colonie anglaise), la circulation est assez dense et les routes ne sont pas toujours en très bon état.

La location d’une voiture à Malte coûte en général entre 70 et 150 € la semaine. De nombreuses compagnies de location de voitures sont présentes à l’aéroport de Malte : Europcar, Goldcar, First, Avis, FireFly, Hertz, Sixt, etc. Les guichets des compagnies sont situés dans l’aéroport sous l’indication Rental Car Desk. Nous vous conseillons toutefois de passer par Rentalcars pour bénéficier des meilleures offres de location et d’une garantie de location supplémentaire.

La location d’un scooter électrique, le moyen le plus pratique pour les courts trajets

Louer un scooter en libre-service à Malte est très facile. Whizascoot est le service maltais le plus populaire. Une solution simple et pratique pour se déplacer en deux-roues.

Des prix abordables : le prix du déverrouillage est de 0,50 € par trajet, le prix du trajet est de 0,24 € par minute et le prix du “parking” est de 0,15 €. Autre point positif, les scooters sont électriques, un petit geste pour l’environnement et pour lutter contre la pollution à Malte liée aux transports.

Les taxis traditionnels de Malte (taxis blancs), l’option de dernier recours

Les Taxis traditionnels de Malte, facilement reconnaissables car en “blanc”, sont principalement disponibles dans les zones à forte densité : aéroport, quartier de Paceville, Sliema Ferry, Square de Buġibba, et à l’abord des grands hôtels.

De toutes les solutions pour se déplacer à Malte, c’est la moins conseillée. Ils sont à la fois chers et pas forcément des plus agréables avec la clientèle. Les taxis blancs n’utilisent pas toujours de compteur kilométrique, il faut donc s’assurer à l’avance du montant de la course avant de monter à bord, au risque d’avoir une mauvaise surprise à l’arrivée.

Une solution de dernier recours ou à n’utiliser que si votre hôtel offre gratuitement ce service.

Les bus touristiques, l’option transport à Malte et découverte

Les bus touristiques de Malte, facilement reconnaissables car tout de rouge vêtus, offrent une façon pratique de se déplacer et de découvrir l’île. Ces bus à impériale avec un toit ouvert circulent sur des itinéraires conçus pour passer par les principaux sites et attractions touristiques de l’archipel. Ils offrent la possibilité de monter et de descendre à volonté durant une durée déterminée.

Des commentaires sont également disponibles en plusieurs langues et fournissent des informations intéressantes sur l’histoire, la culture et les curiosités de Malte. Ces tours sont pratiques pour avoir un aperçu général de l’île, notamment pour les voyageurs qui disposent de peu de temps ou qui souhaitent découvrir rapidement les principaux lieux d’intérêt.

Questions fréquentes sur les transports à Malte (FAQ)

Y a-t-il un métro ou un tramway à Malte ?

Il n’existe actuellement ni ligne de métro, ni ligne de tramway dans l’archipel de Malte.

Peut-on se déplacer à vélo sur Malte ?

Il est possible de se déplacer à vélo sur Malte, mais le vélo est néanmoins un moyen de transport peu utilisé et peu recommandé. Le trafic à Malte est dense, les voitures roulent vite, et il n’y a que très peu de pistes cyclables. Se déplacer à vélo à Malte est donc assez dangereux. Les loueurs de vélos ne sont également pas très populaires sur l’île, ce qui rend difficile la location de vélos. Il est donc préférable de privilégier les transports publics de Malte ou la marche à pied pour les plus actifs.